Pascha Marrow has lived and worked in Tiohtià:ke (Montreal) for over fifteen years after growing up across East Coast Canada, namely Wəlastəkwiyik (Maliseet) and Mi’kma’ki territories (Saint John, New Brunswick and Halifax, Nova Scotia). Their work uses images, painting, text and objects to inspire representations of displaced or abstracted "no where places:" Utopic worlds where portraits and landscapes are buffered by partial or non-linear explanations.

Pour mes tableaux, des photos sont utilisées comme matériel source afin d’inspirer des visualisations abstraites. Dans mes photos, des collègues, des membres de ma famille et des amis sont des agents actifs de leurs autoreprésentations stylisées et ambigües. Les lieux et les sites de travail de ces relations sont également photographiés et représentés. Dans mon travail d’installation, je tente de commémorer ou de rendre tangible les détails de ces expériences vécues et de ces paysages personnels.


Chaque série de photos privilégie des poses conscientes, des gestuelles remises en scène et la nostalgie afin de créer des portraits ambivalents montrant des sujets qui sont conscients de leur statut d’œuvre
d’art. Le résultat final consiste en des images opaques de divers personnages.

 

L’acte de dessiner et de peindre ce que je photographie est ancré dans un désir de délégitimer tout en dialoguant avec l’univers de l’image. Les subjectivités catégoriques et les réalités soi-disant personnelles
sont mises de côté et remplacées par des formes dans des espaces-temps décontextualisés. Lorsque nous nous retrouvons face à des images d’une personne intimement spécifique et pourtant impossible à
représenter sans équivoque, nous faisons l’expérience de soi.

    ©2018 by Pascha Marrow. Proudly created with Wix.com